Rencontres numériques gaité

Le Mouton Numérique

Lieu de rencontres et de travail pour les artistes, la Gaîté Lyrique est ouverte à tous pour visiter une exposition, voir un concert, assister à une conférence, boire un verre ou participer à un atelier. Replier gaitelyrique.

Son blog 1 abonné Le blog de Gaité lyrique. Son activité sur le club 1 billet 0 édition 0 article d'éditions 0 portfolio 0 lien 4 événements 0 favori 0 contact.

Quels sont les nouveaux rapports entre édition numérique et papier ?

Ses billets de blog Voir tous Ce qui dépend de nous 20 févr. En , les Ballets russes de Serge Diaghilev s'y produisent avec un immense succès.

Dans les années , Le Pays du sourire y est créé avec Willy Thunis. De nombreux succès sont alors créés: Le théâtre ferme en pour cause de déficit. Il nécessite d'importants travaux que la ville de Paris n'est pas disposée à financer et reste à l'abandon.

http://thelab.jo/scripts/jamaica/275-roku-3.php

Portail de la médiation numérique

À partir de , il ouvre épisodiquement. En , le Carré Silvia-Monfort et la première école de cirque s'y installent pour quatre ans. Pour séparer la scène de la salle, un grand mur en béton est alors construit dans l'ancienne salle à l'italienne.

L’édition numérique, un monde bien réel

En lieu et place de la scène, une nouvelle salle est réalisée. Au vu des risques d'incendie, six pompiers sont de service les premiers soirs de représentations. Pour créer une deuxième salle plus petite, l'installation d'un plancher condamne le hall et l'escalier de marbre. Le théâtre est dans un triste état et a un besoin essentiel de restauration pour ne pas sombrer.

Jacques Chirac , maire de Paris, débloque les fonds pour réaliser les travaux tant attendus en Ils sont d'abord remis à plus tard et n'auront jamais lieu [ 2 ]. Le site est laissé à l'abandon. Au début des années , le dôme magistral de la salle menace de s'effondrer et une portion de la grande salle est bétonnée faute de mieux [ 3 ]. En , le théâtre est classé à l'inventaire des monuments historiques.

Rencontre avec Marc Dondey, directeur général de la Gaîté Lyrique - 9 Lives Magazine

En , le théâtre transformé en parc d'attractions est inauguré sous le nom Planète magique selon le projet de Jean Chalopin. La façade, le foyer de l'Impératrice Eugénie et le hall d'entrée sont rénovés.

Par contre, la grande salle à l'italienne est détruite. Le nouveau projet qui a transfiguré le théâtre est un échec.

Nous connaissions bien Nemo, son évolution par rapport aux champs numériques, le travail mené en particulier avec le Centquatre sur les arts visuels et les expositions, la préoccupation éditoriale du choix de thématiques, cette année la Sérendipité. Ce que fabrique la Gaîté est lié à la richesse du lieu et sa complexité, soit 5 lieux regroupés en un seul.

Autre configuration de travail possible avec les studios où les artistes peuvent développer des projets et enfin un espace pour les résidences de durée très variable. Autre mot très important: Le mot festival enfin caractérise bien le lieu qui se prête à des propositions qui font circuler les publics dans des formats se répondant les uns les autres. Dans la programmation nous avons une part très importante de concerts entre 70 et 90 en moyenne par semaine , ce qui détermine beaucoup la sociologie du public.